top of page

La consultation en pratique

Je vous offre un espace bienveillant, dans lequel il est possible de partager ce que vous n'osez pas dire à vos proches. 

La sexothérapie ne s'arrête pas aux difficultés sexuelles : c'est aussi une approche globale de la personne, qui prend en compte vos émotions, votre histoire, vos pensées et votre contexte de vie.

Les différents types de consultation

La téléconsultation

C'est une consultation qui se déroule en visio et qui vous permet de consulter où que vous habitiez, en restant chez vous.

dessin deux femmes parlent assisent sur des chaises

La consultation en cabinet

Je vous accueille dans mon cabinet à Lyon, dans le 7ème arrondissement.

La consultation individuelle

Elle vous permet de travailler seul·e sur votre questionnement ou votre difficulté. 

Note : si vous êtes en couple, il est souvent plus simple d'avancer ensemble que seul·e. La consultation en duo est parfois recommandée.

La consultation en couple

Elles vous permet de consulter ensemble. Lors d'une sexothérapie de couple, je vous demanderai de faire des consultations ensemble et d'autres séparemment.

Note : si vous faites la consultation en visio, il faut idéalement qu'il soit possible de s'isoler.

Questions courantes sur les consultations

  • Est-ce qu'il y aura des exercices à faire chez soi ?
    Le plus souvent, la réponse est "oui" ! Même si la consultation est un lieu d'échanges et de pratique intéressant, c'est depuis chez vous que la plupart des changements auront lieu. Les exercices ne concernent pas toujours la sexualité : outils de gestion émotionnelle, relationnels, de connaissance de soi...
  • Combien de temps dure une séance ?
    Toutes les séances durent entre 45 minutes et 1 heure.
  • Est-ce que je dois aller voir un médecin ?
    Je ne suis pas médecin, je ne pratique donc pas d'examen et je ne vous prescrirai pas de médicaments. Si vous pensez que votre difficulté peut-être d'origine physiologique, n'hésitez pas à consulter votre médecin avant votre première consultation. Il est très courant que les causes des difficultés sexuelles soient mixtes (en partie physiologique et en partie psychologique). Dans ce cas, un accompagnement médical peut très bien s'allier à la thérapie. Il est aussi possible que je vous demande de contacter un·e professionnel·le de la santé (médecin généraliste, gynécologue, dermatologue, kiné...) si cela me semble adapté.
  • Comment se passe la première consultation ?
    La première consultation permet d'établir un lien de confiance. Je peux vous poser des questions sur votre vie personnelle, votre état de santé, sur vos relations... Je m'adapte à votre rythme et à ce qui est acceptable pour vous de partager ou non. Je ne suis pas médecin et ne pratique donc pas d'examens physique. Je ne vous demanderai pas de vous déshabiller ou de toucher votre corps. Dans certains cas, je peux aussi commencer à vous proposer des outils pratiques pour vous aider avec votre difficulté.
  • Combien de temps dure un accompagnement ?
    La durée de l'accompagnement dépend de nombreux facteurs (type de difficulté, causes, retentissement sur la vie...), il est donc difficile d'en prédire la durée en avance. Certaines difficultés peuvent être réglées en une ou deux séances, mais ce n'est pas la norme. Nous choisissons ensemble la fréquence des séances (toutes les semaines, toutes les deux semaines ou moins) en fonction de vos moyens, de vos disponibilités et du type de difficulté.
  • Les séances sont-elles remboursées ?
    La consultation en sexologie n'est pas remboursée par la sécurité sociale, mais certaines mutuelles prennent en charge quelques consultations - selon votre contrat. Dans ce cas là, pensez à me demander une facture pour pouvoir être remboursé. Je propose plusieurs tarifs pour m'adapter à vos besoins (voir la section "tarifs").
  • Est-ce que je devrais plutôt aller voir un·e psy ?
    La plupart des difficultés peuvent être très bien gérées en sexothérapie classique. Néanmoins, il y a certains cas dans lesquels un travail avec un ou une psychologue sera plus adapté : - Si votre difficulté est principalement liée à un traumatisme, je vous conseille de consulter une personne spécialisée en psycho-traumalogie. - Si vous souffrez d'une addiction, je vous conseille de vous tourner d'abord vers des groupes d'aide (DASA...), un·e psychologue ou un·e addictologue. Le travail en sexothérapie se combine aussi très bien avec un accompagnement psychologique et les deux peuvent tout à fait avoir lieu en parallèle. Mon objectif est de vous aider à trouver les personnes les plus à-même de vous accompagner dans vos difficultés, la redirection vers une personne plus compétente (médecin, psy...) fait partie intégrante de mon travail.
bottom of page